Tomb Raider, un retour aux sources pour Lara Croft

Tomb Raider, un retour aux sources pour Lara Croft

Oyé!Oyé! Lara Croft est de retour et ça vaut bien une annonce en fanfare. Car pour les fans de jeux vidéos et de belles plantes, l’histoire d’amour avec l’héroïne de la série Tomb Raider est plutôt chaotique, semée de purs moments d’extase, de déceptions et de trop longues attentes. Malgré tout on continue de l’adorer et la fébrilité nous gagne à l’annonce de son retour. Et c’est le cas avec la sortie prochaine du dernier opus intitulé sobrement Tomb Raider. L’occasion de nous remémorer la carrière vidéoludique de la sublime Lara.

Crée par Toby Gard et édité par Eidos Interactive, le premier Tomb Raider sort en 1996. On y incarne Lara Croft, sorte d’Indiana Jones au féminin et aux courbes très avantageuses. Le succès est immédiat, grâce notamment à son ambiance et ses décors diversifiés qui nous transportent aux 4 coins du monde à la découverte des civilisations Inca et Gréco-romaine, de l’Égypte pharaonique et de l’Atlantide où notre aventurière doit retrouver une dernière relique, le Scion. Pour atteindre son but notre héroïne devra résoudre des énigmes, éviter une multitude de pièges et en découdre avec toute sorte d’ennemis, principalement des animaux (chacals, loups, ours), mais aussi des dinosaures (la rencontre avec le T-Rex est cultissime), des créatures mythologiques ainsi que des mutants et de temps à autre quelques humains. Mais ce qui plait aux gamers, c’est évidemment la représentation graphique de la belle anglaise qui, avec ses mensurations idylliques, devient alors un véritable objet de fantasme bien au delà de ce qu’avait pu provoquer Maria Whittaker avec le jeu Barbarian.

Tomb Raider (1996)

Malgré quelques lacunes, surtout au niveau de la jouabilité, le jeu devient très vite un incontournable. Et c’est donc tout naturellement que sort en 1997 une suite intitulée Tomb Raider II Starring Lara Croft. L’action se passe en Chine où notre héroïne part à la recherche de la dague de Xian. Dans ce nouvel opus, on y retrouve tous les ingrédients qui ont fait le succès du premier épisode (décors, énigmes, pièges) mais cette fois les ennemis humains sont plus nombreux et surtout plus hargneux. Les animaux sont néanmoins toujours présents avec des tigres, des araignées et autre oiseaux de proie, et d’étranges créatures hyper coriaces: des samouraïs volants. La jouabilité et les graphismes ont été grandement améliorés, mais le scénario pèche fortement par son manque d’originalité. Malgré cela ce second volet est une véritable réussite et fait rentrer la saga Tomb Raider dans le panthéon des jeux vidéos.

Tomb Raider II Starring Lara Croft

Par la suite d’autres épisodes suivront comme Tomb Raider III : Les Aventures de Lara Croft sorti en 1998, Tomb Raider : La Révélation Finale sorti en 1999 et Tomb Raider : Sur les Traces de Lara Croft sorti en 2000. Techniquement réussis, ils gardent l’esprit des 2 premiers épisodes mais n’apportent cependant pas grand-chose en terme d’évolution et demeurent en deçà de leurs prédécesseurs. Bref des bons produits marketing. Mais le pire reste à venir.

Tomb Raider III: Les Aventures de Lara Croft

Tomb Raider: La Révélation Finale

Tomb Raider: Sur les Traces de Lara Croft

Il faudra attendre 2003 et la sortie de Tomb Raider : L’Ange des Ténèbres pour que la saga touche véritablement le fond. En effet, voyant, au fil des années, la lassitude des joueurs grandir autant que la plastique de la belle, les éditeurs ont cru bon de changer d’orientation en proposant un épisode plus sombre que les autres et aux décors plus urbains. Bien mal leur en a pris puisqu’au final le résultat est affligeant. Malgré un scénario bien ficelé dans lequel Lara est accusée du meurtre de son mentor, et des musiques qui auraient leurs places au cinéma, le reste est indigne de la série: une jouabilité cauchemardesque et des bugs graphiques qui nous font regretter les années 90. Et pour le coup le titre résume assez bien la qualité de l’ensemble.

Tomb Raider: L’Ange des Ténèbres

On aurait pu croire alors à une retraite anticipée de Miss Croft. C’était sans compter le retour de son créateur, Toby Gard, à la tête du projet, et un changement de développeur (Crystal Dynamics remplaçant Core Design) pour nous sortir en 2006 Tomb Raider Legend. Et bien que souffrant d’une durée de vie très courte, cet opus renoue avec les principes fondamentaux qui ont fait le succès des 2 premiers épisodes à savoir un scénario béton, une bande son d’excellente facture, de l’action en veux-tu en voilà; à cela s’ajoute une jouabilité retrouvée et surtout une immense claque visuelle. Même s’il n’arrive pas à la cheville de ses illustres ancêtres, cet épisode rassure et annonce un avenir plus que prometteur à Lara Croft.

Tomb Raider Legend

Maintenant que l’opération « reconquête du public » avait été couronnée de succès, il fallait bien renflouer les caisses. Qu’est-ce vous croyez? Les développeurs aussi ont besoin de se nourrir et de se payer de nouvelles chaussures. Et c’est en 2007 que sort Tomb Raider Anniversary  et pour fêter quoi? -Qui a dit la dernière mammoplastie de Lara Croft? Tu sors!- Donc pour fêter les 10 ans de la série c’est un remake du 1er épisode qui nous est proposé. Et le résultat est assez remarquable. Cet épisode garde en effet l’esprit de son aïeul tout en étant aussi bon que TR Legend. Et là on dit merci aux ptits gars de Crystal Dynamics.

Tomb Raider Anniversary

Merci aussi pour le Tomb Raider Underworld sorti en novembre 2008 qui vient compléter la trilogie initiée en 2006. De nouveau un épisode très bien réalisé, teinté de nostalgie avec le retour de certains personnages apparus précédemment, et destiné à un large public. Tout comme Lara Croft and the Guardian of Light sorti en septembre 2010, qui a la particularité d’être en 3D isométrique à la manière de Diablo, et qui se place parmi les tous meilleurs épisodes de la série.

Tomb Raider Underworld

Lara Croft And The Guardian Of Light

Enfin, que dire du prochain opus? Il s’intitulera tout simplement Tomb Raider, sa sortie est prévue le 05 mars 2013, il est toujours développé par Crystal Dynamics mais édité cette fois par Square Enix (comme le Lara Croft and the Guardian…), c’est un reboot c’est à dire un épisode qui se situe chronologiquement avant le tout 1er, il proposera un mode multijoueur, et qu’on va certainement en prendre plein la tronche. On va y retrouver une Lara Croft toute jeunotte qui s’échoue sur une île plutôt inhospitalière au large du Japon. Là, elle va devoir affronter les Solarii, une belle bande de tarés bien sanguinaires qui font régner la terreur sur la dite île. Apparaissant au début comme fragile et inexpérimentée, notre belle aventurière va devoir surmonter ses peurs et ses doutes pour survivre et aider les autres survivants. En somme c’est une quête initiatique qui l’attend et qui va la faire devenir l’héroïne que l’on connait depuis bientôt 17 ans.

Tomb Raider (2013)

Tomb Raider (2013) – bande annonce

sources: www.jeuxvideo.com

À découvrir également

  • the-official-ghostbusters-ecto-1-lego-play-set-revealed.jpg
  • image2.jpg
  • image3.jpg
  • Lego-Ghostbusters-comparison-3.jpg
  • Lego-Ghostbusters-comparison-7.jpg
  • Lego-Ghostbusters-comparison-6.jpg
  • Lego-Ghostbusters-comparison-4.jpg
  • Lego-Ghostbusters-comparison-5.jpg
  • Lego-Ghostbusters-comparison-8.jpg
  • Lego-Ghostbusters-comparison-9.jpg

Lego Ghostbusters Ecto 1 - Le set pour célébrer le 30ème anniversaire

Ghostbusters est sorti le 7 juin 1984 sur les écrans americains et "SOS Fantômes" le 12 décembre 1984 sur les écrans Français. Oui à l'époque point d'internet ni de téléchargement et les p'tits frenchies pouvaient parfois compter plus de 6 mois avant l'arrivée d'un blockbuster en France. Bref...

Mimesis, l’aventure dont vous êtes le héros

Mimesis, l'aventure dont vous êtes le héros

Qui n'a jamais rêvé de vivre une aventure comme au cinéma? C'est en partant de cette idée que trois amis lyonnais ont crée Mimesis, une société spécialisée dans l'organisation d'événements originaux. Le concept est librement inspiré du film de David Fincher, The Game (1997) avec Michael Douglas...

GTA V : le test

GTA V : le test

GTA V est arrivé. Après plusieurs mois d'attente, il est enfin là. Très attendu par la communauté de "gta-istes", depuis le dernier épisode (GTA IV) sorti en 2008 et ses 2 DLC en 2009, le hit de Rockstar Games fait aussi polémique avec son ultra-violence, ses dialogues colorés et son interdiction au moins de 18 ans.

Laisser un commentaire